Virtualiser pour simplifier

En octobre dernier, Google a présenté sa nouvelle version de chrome OS, contenant une possibilité de visualiser Windows. L’ambition première de Google est de pousser les utilisateurs du système d’exploitation de Microsoft vers ses propres solutions. Mais cela démontre aussi la démocratisation et l’optimisation d’une technologie utilisée à des échelles généralement plus importante.

Qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation consiste à exécuter sur un ordinateur des systèmes, dans un environnement isolé. Lors de la simulation d’un système d’exploitation, on est face à une virtualisation système, et on parle de virtualisation applicative dans le cas de l’exécution d’application sur une machine virtuelle. On retrouve alors dans une même couche logicielle les différentes strates d’un système global, la machine hôte émulant le matériel pour y exécuter le logiciel sur une seule matrice de donnée. On parle alors de virtualisation des données.

Enfin avec des entrées et des sorties, il est alors possible de mettre à disposition le système à un utilisateur, en local ou à distance. C’est de ce type de virtualisation dont nous allons parler plus en détail.

… à un objectif donné.

Le premier intérêt est la centralisation des ressources informatiques. Avoir un serveur faisant tourner un grand nombre de machines virtuelles accessible à distance permet aux utilisateurs de se connecter à un système adapté à ses besoins, ou qu’il soit, avec un matériel relativement standard. La standardisation des postes permet aussi une gestion plus aisée du parc informatique, et donc son entretien. La réduction des coûts lié à la réduction de la valeur du parc informatique, et de l’entretien est généralement importante. Les postes utilisateurs n’étant plus les points où la puissance de calcul doit se trouver, un matériel relativement simple et accessible en masse suffit, réduisant les coûts du parc informatique globale.

Quels en sont les intérêts ?

Data et SI

Avoir sur les mêmes serveurs toutes les machines des utilisateurs va faciliter la mise en place d’architectures spécifiques, pour optimiser le traitement des données et la récupération des informations. On peut alors optimiser la collecte des informations, sortir des KPI (Key Point Indicators, ou indicateurs clés) , créer des modèles, etc. On facilite ainsi les traitements Data en localisé. Mais la mise en place des architectures va aussi faciliter les mesures de sécurisation et de sauvegarde du système de l’entreprise.

… à un objectif donné.

En ayant un système centralisé et virtualisé, on facilite aussi les mises à jour globale des services. De même, en sauvegardant quotidiennement les images des environnements individuels, il est aisé de sécuriser intégralement le travail des collaborateurs. Besoin de transférer des données d’un environnement virtuel à un autre ? Les “machines” étant dans la même couche matériel, le transfert ne dépend plus d’un réseau et de ses limitations, mais uniquement de la machine hôte et de sa charge d’utilisation. Il est crucial d’avoir le bon dimensionnement, pour ne pas tomber à l’inverse dans la surcharge serveur.

Évolutions et sécurisation

Dépendances et risques

Si un serveur de virtualisation n’est pas correctement dimensionné, cela peut avoir plusieurs impacts. Soit il n’est pas assez puissant, et lors des pics de charges d’utilisation, l’ensemble des services vont subir des ralentissements, des gels et des coupures, soit il est trop largement dimensionné, et les coûts engendrés par celui-ci seront plus importants que nécessaire.

De plus, aux impératifs pour que le service soit accessible, la méthode de connexion de l’utilisateur peut être une source de problème. Si celui-ci ne dispose pas de connexion, ou de trop mauvaise qualité, il ne pourra pas se connecter convenablement. Si la charge de connexion est trop importante, ou si le serveur subit des attaques (DDOS ou autre) cela engendrera des problèmes similaires.

… à un objectif donné.

Une fois l’investissement initial effectué, qui peut sembler important, la réduction des coûts globaux et de maintenance permettent de revenir assez rapidement sur l’investissement grâce aux économies réalisées. La flexibilité proposée par cette technologie, et les possibilités d’évolution en font une solution incontournable dans les entreprises, d’autant plus dans un monde de plus en plus dirigé par l’adaptabilité, la réactivité, la mobilité et la Data.

Une solution efficace et pérenne

je souhaite être contacté(e)

Vous avez un projet ?

Remplissez le formulaire et un membre de Cerebro Technologie vous contactera dans les plus brefs délais.

Vous avez un projet ?

Remplissez le formulaire et un membre de Cerebro Technologie vous contactera dans les plus brefs délais.

    Recopiez les lettres correctes

    captcha